Accueil > Formation > Unités d'enseignement
   

Informations

Planning des enseignements

 
 

Unités d'enseignement

Liste des UE/UA ouvertes en 2019-2020

Chaque unité d'enseignement/unité d'activité peut être suivie à la carte.

Code
Intitulé UE/UA
Nb de crédits
M1
Santé, performance et développement au travail
6
Comprendre et agir en santé au travail : approches de l'ergonomie
6
Modèles de l'humain en activité
6
Analyse de l'activité : modèles, méthodes et techniques-1
6
Analyse de l'activité : modèles, méthodes et techniques-2
6
Agir sur les situations de travail : méthodes et outils
6
Analyse du travail
6
Produire des connaissances en ergonomie et en rendre compte 1 : sensibilisation à la recherche en ergonomie
4
Étude de terrain
8
  UE hors-ergonomie
6
M2
Intervenir en ergonomie: formes, modalités et visées d'action
6
Concevoir en ergonomie : modèles et outils
4
Concevoir en ergonomie : conduite de projets
4
Innover et concevoir des produits et services
4
Intervenir en ergonomie
12
Mémoire
16
Produire des connaissances en ergonomie et en rendre compte 2 : les questions vives de l'ergonomie (et du travail)
2
  Langue
6
  UE hors-ergonomie
6


Règles de transition vers la nouvelle maquette du master d'ergonomie

p
Les unités d'enseignement hors ergonomie

12 crédits d'UE hors-ergonomie doivent être obtenus pour l'obtention du Master. On trouvera ci-dessous des suggestions d'UE possibles. Toutefois, l'auditeur pourra suivre d'autres UE dans l'offre du Cnam (UE de niveau 100 ou 200) après validation de l’équipe enseignante. Quels que soient les choix effectués, les 12 crédits devront concerner 2 disciplines différentes. Par ailleurs, les auditeurs disposant d’une formation au-delà du Bac+3 peuvent être dispensés de certaines UE optionnelles à travers la procédure de Validation des Etudes Supérieures.

Code
Intitulé
Nb crédits
AST106 Sociologie du travail et de l'emploi
6
DSY103 Théorie des organisations
6
EME102 Management et organisation des entreprises
6
FAD109 Ingénierie : concepts et démarches
8
GME101 Genre et travail
6
HSE102 Méthodes d'analyse en hygiène et sécurité
6
HSE103 Aspects techniques de l'analyse des risques liés au travail
6
HTS101 Handicap : concepts fondamentaux et panorama sur les déficiences
4
HTS103 La vie quotidienne des personnes en situation de handicap
4
HTS108 Handicap et insertion professionnelle : de l'orientation à l'accès à l'emploi
4
HTS109 Handicap et entreprise : de l'intégration au maintien dans l'emploi
4
PRT110 Mobilités et transitions sur le marché du travail : tendances récentes
4
PST120 Psychodynamique et psychopathologie du travail
6
PST106 Clinique de l'activité et psychologie du travail
6
PSY201 Le travail du courage
4
PSY204 Vers un travail sans le corps ?
4
PSY209 Travail et technique. Une approche philosophique
4
TET101 Management social et humain
6

p
Langue

Une UE de langue à 6 crédits doit être obtenue pour l'obtention du Master. Cette UE est à choisir parmi les UE du tableau ci-dessous.

Code
Intitulé
Nb crédits
ANG200 Parcours d'apprentissage personnalisé en anglais
6
ANG330 Anglais professionnel (niveau master)
6
ARA100 Cours de langue et de culture arabes, parcours collectif
6
RUS200 Russe en parcours d’apprentissage personnalisé
6
FLE100 Français langue étrangère : parcours collectif
6
FLE200 Français langue étrangère: parcours personnalisé d'apprentissage
6
LSF100 Introduction à la langue des signes française (LSF) et à la culture Sourde
6

Les UE en détail

ERG105 - Santé, performance et développement au travail

Volume horaire et crédits
60h répartis en cours magistraux et en séances d’enseignements dirigés ; 6 crédits.

Objectifs pédagogiques
Cet enseignement d'introduction à l'ergonomie présente et discute les approches constructives et développementales des activités humaines au travail. Partant d'une vision rétrospective de l'évolution des approches de la santé et du travail, il analyse les processus individuels et collectifs de développement de la santé et de la performance, en vue d'agir sur les conditions qui risquent de les détériorer ou de les empêcher.

L'enseignement vise ainsi à présenter des concepts qui aident à définir la santé et à caractériser les éléments de sa progression. Il s'agit par exemple d'analyser les interactions entre les dimensions psycho-sociales, l'âge, l'expérience, l'apprentissage, les régulations collectives et la construction des stratégies opératoires.

Objectifs pédagogiques :

  • Situer l’ergonomie dans les sciences du travail
  • Présenter l’analyse ergonomique du travail : maîtriser les concepts, démarche et méthodes
  • Identifier les composantes déterminantes des situations de travail sur l’activité et leurs effets sur la santé

Public visé

  • Auditeurs du Master Ergonomie
  • Toute personne intéressée par une première approche de l’ergonomie (professions de santé, responsables des méthodes, ingénieurs, techniciens, préventeurs, membres des CHSCT, formateurs, etc.)
  • UE optionnelle de certains diplômes (Titre RRH, Master RH, élèves ingénieurs, Licence handicap…)

Pré-requis
Aucun pré-requis n’est exigé.

Compétences visées

  • Situer la place, les apports et limites de l’ergonomie pour la compréhension des systèmes de travail
  • Comprendre le fonctionnement de l’Homme au travail
  • Inscrire la question de la santé et de la performance dans une approche globale des systèmes de travail.
  • Développer un regard analytique et critique articulant santé et performance

Contenu pédagogique
Définitions et objets de l’ergonomie

Histoire et géographie de l’ergonomie + courants et champs d’intervention

Démarche générale d’analyse ergonomique du travail

Travail - tâche - activité ; du comportement à l’activité, dont régulation, stratégies, arbitrages

Diversité et variabilité des travailleurs (dont approche ergonomique du handicap et travailler au fil de l’âge)

Approche globale de l’opérateur en situation de travail (articulation dimensions physiologiques, psychologiques, psychosociales, cognitives, collectives… A partir par exemple de la construction du geste professionnel)

Point de vue de l'ergonomie sur les grandes formes d'organisation du travail ; intérêts et vigilances

(taylorisme, lean, new public management, organisations libérées...)

Liens santé - travail

  • Approches chiffrées de la santé et du travail
  • Santé et travail : atteintes et constructions
    • dont les différentes atteintes à la santé TPS, TMS, MP
    • dont développement (dont les facteurs de construction)

Automatisation, robotisation, numérique, IA : l’ergonomie a-t-elle son mot à dire aux nouvelles technologies ?

Questions vives de l’ergonomie, ou séminaire

Modalités d’évaluation
Examen écrit 2h en 1ère et 2ème session

Equipe pédagogique parisienne

  • Catherine Delgoulet, Professeure Cnam, responsable pédagogique
  • Willy Buchmann, Maître de conférences
  • Tahar Hakim Benchekroun, Maître de conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au premier semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG117 - Comprendre et agir en santé au travail : approches de l'ergonomie

Volume horaire et crédits
60h (cours magistraux + TP) ; 6 crédits

Cet enseignement vise à transmettre les connaissances essentielles permettant de comprendre le rapport santé-activité de travail et à développer des connaissances sur les stratégies d’actions susceptibles de préserver les travailleurs des effets des contraintes de travail sur l’organisme.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les effets de mauvaises conditions de travail sur le fonctionnement et la santé de l'Homme au travail.
  • Identifier les contraintes et ressources dans la situation de travail
  • Expérimenter l’approche métrologique dans l’analyse ergonomique du travail :
    • Identifier les composantes déterminantes des situations de travail sur l’activité et leurs effets sur la santé
    • Comprendre, repérer et expérimenter les méthodes et mesures praticables en situation de travail
    • Formaliser et analyser les données recueillies pour en produire des analyses pertinentes

Public visé 

  • Auditeurs du Master Ergonomie
  • Toute personne intéressée par une première approche de l’analyse des conditions de travail (professions de santé, responsables des méthodes, ingénieurs, techniciens, préventeurs, membres des CHSCT, formateurs, etc.)

Pré-requis
Aucun prérequis n’est exigé, mais si possible s'inscrire la même année à l'UE ERG137

Compétences visées

  • Comprendre le fonctionnement de l’Homme au travail
  • Identifier les conditions de travail impactant l’activité et la santé
  • Appréhender les contraintes et ressources des situations de travail
  • Identifier les apports et limites de la métrologie dans l’analyse des situations de travail
  • Maîtriser les outils, méthodes de mesure et d’analyse des ambiances physiques
  • Intégrer la métrologie à l’analyse ergonomique des postes de travail (évaluation qualitative et quantitative des contraintes et ressources)

Contenu pédagogique

Contraintes, astreintes et ressources au travail

Parcours professionnel - âge - expérience - santé : ressources et/ou contraintes ? 

Dimensions collectives du travail : ressources et/ou contraintes ?

Démarche ergo et métrologie ; définition et place de la mesure ; Que peut-on mesurer, comment ?

Travailler en environnement toxique

Travailler avec des outils vibrants

Indicateurs physiologiques de la pénibilité, charge physique de travail et cardiofréquencemétrie

Travailler dans un environnement bruyant

Travail à la chaleur ou au froid

TP Bruit vibrations

TP Ambiances thermiques + Fréquence cardiaque

Bilan de l’UE, synthèse et balayage des contenus, prépa à l’examen

Modalités d’évaluation

Examen écrit 2h en 1ère et 2ème session

Travail collectif : comptes rendus d’atelier(s) (présentations orales ou dossier écrit)

Nécessité d’obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 à l’examen et aux compte rendus d’ateliers

Equipe pédagogique parisienne

Willy Buchmann, Maître de conférences, responsable pédagogique

Adelaïde Nascimento, Maitre de Conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au premier semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG132 - Modèles de l'humain en activité

Volume horaire et crédits
60h ; 6 crédits

Objectifs
L'objectif de cet enseignement est d'apporter des connaissances de base permettant de comprendre et d'analyser les activités cognitives mises en jeu en situation de travail.

Pré-requis
Aucun pré-requis n'est exigé.

Public visé
Cet enseignement est destiné à un public de futurs ergonomes ou d'ergonomes praticiens, aux auditeurs en formation e psychologie du travail, en formation des adultes, en hygiène et sécurité, et en ressources humaines. Plus généralement, il est ouvert aux acteurs de la santé et de la prévention au travail.

Compétences visées
Savoir identifier, dans les situations de travail, les processus cognitifs qui sous-tendent l’activité

Contenu et méthodes pédagogiques
Cet enseignement est composé de cours magistraux d’une durée de 3h abordant sept thèmes principaux:

  • Les perspectives et les principes généraux de l'ergonomie cognitive
  • La mémoire, les connaissances et les représentation pour l’action
  • Les activités perceptives et attentionnelles en situation d’action
  • L’apprentissage, la formation et le développement des compétences
  • Les activités de résolution de problème, de diagnostic et de prise de décision. Ce thème porte également sur les activités de conception.
  • Le langage et les communications au travail
  • Les liens entre affects et activité.

Ces cours magistraux sont complétés par 3 séances d’enseignements dirigés portant sur des analyses de texte scientifiques en lien avec les concepts du cours. Une dernière séance d’enseignement dirigé est destiné à la préparation à l’examen et permet de faire un bilan réflexif sur le contenu du cours.

Modalités d’évaluation
Examen sur table, deux sessions.
L’examen porte essentiellement sur la compréhension et l’utilisation en ergonomie des notions, concepts et méthodes enseignés en cours magistral et enseignements dirigés.
L’examen de rattrapage porte sur une analyse de texte, ou une étude de cas, mobilisant les concepts de l’enseignement.
Dans tous les cas, les documents ne sont pas autorisés.

Equipe pédagogique parisienne

  • Yannick Lémonie, Maître de conférences, responsable pédagogique
  • Hakim Benchekroun, Maître de Conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au premier semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.

Modalités nationales
Une diffusion des cours depuis Paris (ou ailleurs) est possible.


ERG135 - Analyse de l’activité: modèles, méthodes et techniques-1

Volume horaire et crédits
45h de cours et travaux pratiques réalisés lors des séances d’enseignement ; 6 crédits
Aucun travail sur le terrain n’est demandé

Objectifs pédagogiques
L’analyse de l’activité tient un statut central dans la formation et la pratique des ergonomes. Dans une perspective de compréhension et d’action, elle permet de se saisir de l’activité humaine de par sa complexité, les conditions de sa réalisation et les dimensions physiques, cognitives, collectives et psychiques mobilisées. Elle repose sur une méthodologie générale rigoureuse basée sur l’élaboration d’hypothèses, de définition d’observables, d’observation méthodique de l’activité, d’explicitation et de validation. Ces différentes étapes constituent l’architecture méthodologique objet de cette formation ainsi qu’un large éventail de méthodes et de techniques d’analyse de l’activité.

Public visé
Les élèves du Master d’ergonomie et du certificat de compétence (chargé d’action ergonomique) ainsi que tout auditeur voulant compléter ses connaissances et sa pratique professionnelle par une initiation à l’analyse de l’activité et de son apport à la compréhension et à l’action d’amélioration/conception des situations de travail.

Pré-requis
Aucun pré-requis exigé. Cependant, il est vivement recommandé de suivre en parallèle l’UE ERG132.
Cet enseignement n’est pas soumis à agrément

Compétences visées
Cet enseignement vise le développement de différents savoir-faire, en particulier :

  • Savoir observer l’activité individuelle et collective en situation réelle ou simulée
  • Savoir articuler l’observation de l’activité à une double finalité de compréhension et d’action
  • Savoir mener des entretiens exploratoires et des entretiens d’explicitation des activités observées
  • Savoir mettre en œuvre une méthodologie cohérente avec exploitation de méthodes et techniques appropriées
  • Savoir traiter, analyser et interpréter les données et observables recueillis
  • Savoir présenter, argumenter, discuter et valider les résultats obtenus
  • Savoir identifier les limites des analyses réalisées et proposer des perspectives d’affinement.  

Contenu pédagogique
L'enseignement est structuré en deux types de séances :

- Des exposés méthodologiques centrés sur les concepts de base de l’analyse de l’activité et sur les principales méthodes et techniques de recueil et de traitement de données et d’observables obtenus en situation réelle ou simulée.

- 4 ateliers thématiques couvrant, en partie, le champ des méthodes et techniques utilisées en ergonomie, à savoir :

  • Un atelier centré sur l’Analyse Stratégique de la Demande (ASD)
  • Un atelier centré sur les Techniques d’Observation Assistée (TOA)
  • Un atelier centré sur les Techniques d’Entretien Exploratoire et d’Explicitation (T3E)
  • Un atelier centré sur les Techniques d’Analyse des Données de l’Entreprise (TADE)

Modalités d’évaluation
L’évaluation porte à la fois sur la présence obligatoire et l’implication effective de chaque auditeur aux différentes séances et ateliers et sur les contenus dispensés. Chaque auditeur sera ainsi noté sur des comptes-rendus écrits à produire, des exposés oraux à élaborer et à réaliser et sur un contrôle de connaissance organisé en fin de formation.

Equipe pédagogique

  • Tahar Hakim Benchekroun, Maître de conférences, responsable pédagogique
  • Adelaide Nascimento, Maître de conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au premier semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG136 - Analyse de l’activité: modèles, méthodes et techniques - 2

Volume horaire et crédits
45h de cours et travaux pratiques réalisés lors des séances d’enseignement ; 6 crédits.
Aucun travail sur le terrain n’est demandé

Objectifs pédagogiques
L’analyse de l’activité tient un statut central dans la formation et la pratique des ergonomes. Dans une perspective de compréhension et d’action, elle permet de se saisir de l’activité humaine de par sa complexité, les conditions de sa réalisation et les dimensions physiques, cognitives, collectives et psychiques mobilisées. Elle repose sur une méthodologie générale rigoureuse basée sur l’élaboration d’hypothèses, de définition d’observables, d’observation méthodique de l’activité, d’explicitation et de validation. Ces différentes étapes constituent l’architecture méthodologique objet de cette formation ainsi qu’un large éventail de méthodes et de techniques d’analyse de l’activité.

Public visé
Les élèves du Master d’ergonomie et du certificat de compétence (chargé d’action ergonomique) ainsi que tout auditeur voulant compléter ses connaissances et sa pratique professionnelle par une initiation à l’analyse de l’activité et de son apport à la compréhension et à l’action d’amélioration/conception des situations de travail.

Pré-requis
ERG135 exigé. Il est vivement recommandé de suivre la même année ERG132.
Cet enseignement est soumis à agrément

Compétences visées
Cet enseignement vise le développement de différents savoir-faire, en particulier :

  • Savoir observer l’activité individuelle et collective en situation réelle ou simulée
  • Savoir articuler l’observation de l’activité à une double finalité de compréhension et d’action
  • Savoir mener des entretiens exploratoires et des entretiens d’explicitation des activités observées
  • Savoir mettre en œuvre une méthodologie cohérente avec exploitation de méthodes et techniques appropriées
  • Savoir traiter, analyser et interpréter les données et observables recueillis
  • Savoir présenter, argumenter, discuter et valider les résultats obtenus
  • Savoir identifier les limites des analyses réalisées et proposer des perspectives d’affinement. 

Contenu pédagogique
L'enseignement est structuré en deux types de séances :

- Des exposés méthodologiques centrés sur les concepts de base de l’analyse de l’activité et sur les principales méthodes et techniques de recueil et de traitement de données et d’observables obtenus en situation réelle ou simulée.

- 4 ateliers thématiques couvrant, en partie, le champ des méthodes et techniques utilisées en ergonomie, à savoir :

  • Un atelier centré sur le Travail Collectif, Communication et Coopération (T3C)
  • Un atelier centré sur les Techniques d’Analyse du Raisonnement en Situation (TAReS)
  • Un atelier centré sur les Techniques de l’Arbre des Causes (TAC)
  • Un atelier centré sur les Techniques de Construction de Questionnaire (TCQ)

Modalités d’évaluation
L’évaluation porte à la fois sur la présence obligatoire et l’implication effective de chaque auditeur aux différentes séances et ateliers et sur les contenus dispensés. Chaque auditeur sera ainsi noté sur des comptes-rendus écrits à produire, des exposés oraux à élaborer et à réaliser et sur un contrôle de connaissance organisé en fin de formation.

Equipe pédagogique

  • Tahar Hakim Benchekroun, Maître de conférences, responsable pédagogique
  • Adelaide Nascimento, Maître de conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.

Modalités nationales
Information sur le contenu des TP, pas de FOD possible


ERG137 - Agir sur les situations de travail : méthodes et outils

Volume horaire et crédits
52h (cours magistraux + TP) ; 6 crédits

Cet enseignement vise au développement de compétences professionnelles liées à la conception et transformation des postes et situations de travail.

Objectifs
Comprendre et mettre en œuvre des méthodes et matériels de mesure utiles dans la pratique de l'ergonomie, en les mettant en relation avec l'analyse de l'activité, dans une visée d’action sur les situations de travail.

Public visé

  • Auditeurs du Master Ergonomie
  • Toute personne intéressée par une première approche de l’analyse des conditions physiques de travail (professions de santé, responsables des méthodes, ingénieurs, techniciens, préventeurs, membres des CHSCT, formateurs, etc.)

Pré-requis
S'inscrire la même année à l'UE ERG117

Compétences visées

  • Comprendre le fonctionnement de l’Homme au travail
  • Identifier les conditions de travail impactant l’activité et la santé
  • Appréhender les contraintes et ressources des situations de travail
  • Identifier les apports et limites de la métrologie dans l’analyse des situations de travail
  • Maîtriser les outils, méthodes de mesure et d’analyse des ambiances physiques
  • Intégrer la métrologie à l’analyse ergonomique des postes de travail (évaluation qualitative et quantitative des contraintes et ressources)
  • Mobiliser les éléments ci-dessus dans une action sur les situations de travail (en conception, en prévention des risques)

Contenu et méthodes pédagogiques
Démarche ergo et métrologie ; définition et place de la mesure pour l’action de transformation des situations de travail ; positionnement de l’action ergonomique (démarche experte en conception ?)

Postures pénibles + anthropométrie + conception des postes de travail

Conception de poste

Organisation des horaires de travail - chronobiologie et dimensions sociales

Organisation des horaires de travail - chronobiologie et dimensions sociales

Vision et éclairage

Vision et éclairage

Pour une approche constructive du maintien dans l’emploi + Accessibilité et usage des environnements : propositions pour une contribution de l’ergonomie

Pour une approche constructive du maintien dans l’emploi + Accessibilité et usage des environnements : propositions pour une contribution de l’ergonomie

Construction du geste et approche ergo de la prévention des TMS

Construction du geste et approche ergo de la prévention des TMS

Approche ergo de l’analyse des AT/MP

Approche ergo de l’analyse des AT/MP

Approche ergo de la prévention des TPS

Bilan de l’UE, synthèse et balayage des contenus, prépa à l’examen

Modalités d’évaluation
Examen écrit 2h en 1ère et 2ème session
Travail collectif : comptes rendus d’atelier(s) (présentations orales ou dossier écrit)

Nécessité d’obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 à l’examen et aux compte rendus d’ateliers

Equipe pédagogique  parisienne

  • Willy Buchmann, Maître de Conférences, responsable pédagogique
  • Yannick Lemonie, Maître de Conférences
  • Adelaide Nascimento, Maître de Conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG146 - Analyse du travail
UAER07 - Étude de terrain

Volume horaire et crédits
ERG146 : 40h de cours et de suivi du travail de terrain ; 6 crédits
UAER07 : 20h de travail de terrain minimum et soutenance d’une synthèse ; 6 crédits

L’UE ERG146 et l’UAER07 sont indissociables et doivent obligatoirement être suivies la même année.

Objectifs pédagogiques
L'analyse des situations de travail est un élément-clé de l'action ergonomique. Elle suppose :

  • d'une part l'acquisition de savoirs généraux, formels, sur la conduite de l'analyse du travail et d'outils techniques (par exemple sur les méthodes d'observation ou la conduite des entretiens) ;
  • d'autre part la maîtrise de la mise en œuvre in situ de ces savoirs et outils.

L'ensemble compose de l'UE ERG146 et de l'UAER07 est l'acquisition des savoirs généraux et des savoirs de mise en œuvre.

Public visé
Les auditeurs du Master d'Ergonomie ou du Certificat de compétence chargé d'action ergonomique, ainsi que toute personne intéressée par l'analyse du travail et par l'analyse des conditions de travail (ingénieurs, représentants du personnel, psychologues du travail, médecins du travail ou infirmières, etc.).

Pré-requis
Les pré-requis stricts sont ERG105, ERG117, ERG 135, et les pré-requis pouvant être suivis en parallèle sont ERG132 et ERG137.

Compétences visées

  • Savoir mettre en pratique les méthodes d'analyse du travail dans le cadre d'une situation réelle de travail :
  • Croiser/combiner les méthodes
  • Intégrer en un ensemble cohérent les informations recueillies par les analyses : repérer une demande et la formaliser ;
  • analyser les caractéristiques de la population concernée par la demande ;
  • identifier et analyser les principaux déterminants de la situation ;
  • identifier et analyser les stratégies de régulation des opérateurs.
  • Problématiser la situation de travail
  • Connaître les objectifs et les étapes d'intervention ergonomique.

Contenu

Etude de terrain
L'étude de terrain comprend entre 20 et 40 heures de présence sur le terrain et doit respecter certaines exigences pédagogiques, dont la suivante : " le terrain d'étude ne doit pas être l'entreprise qui emploie l'auditeur/trice ni une entreprise prestataire de services à celle-ci, ni une entreprise qui reçoit de services de la première. " 

Cours théoriques

  • Introduction à l'analyse du travail
  • L'analyse du travail dans l'intervention ergonomique
  • L'analyse des déterminants de l'entreprise
  • L'analyse des populations au travail
  • L'analyse de l'activité : rappel méthodologique
  • L'inscription de l'analyse du travail dans un processus social

Etude dirigée

  • Aide à la compréhension du cours et à l'analyse des situations de travail
  • Suivi en groupe de l'état d'avancement de l'analyse de terrain

Modalités d’évaluation
Contrôle de connaissances : Le contrôle des connaissances repose sur un examen écrit et comporte des questions de cours. Les notes d'examen seront affichées sur le site de la chaire. Une session de rattrapage est prévue en septembre. . La note équivaut à ERG146.

Soutenance : La soutenance consiste à présenter la démarche d’analyse du travail réalisée dans le cadre d’un travail de terrain. Une deuxième session est prévue en septembre. La note équivaut à l’UAER07.

Equipe pédagogique parisienne

  • Adelaide Nascimento, Maître de conférences, responsable pédagogique
  • Willy Buchmann, Maître de conférences
  • Yannick Lémonie, Maître de conférences

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG156 - Produire des connaissances en ergonomie et en rendre compte 1 : sensibilisation à la recherche en ergonomie

Volume horaire et crédits
45h ; 4 crédits

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les distinctions entre la recherche et l’intervention en ergonomie : production des connaissances sur les activité finalisées et production de connaissances sur l’intervention ergonomique
  • Connaître les métiers de la recherche en ergonomie et le parcours pour y accéder
  • Connaître quelques laboratoires de recherches sur des thématiques différentes : IHM/techno, Santé et sécurité au travail, Fiabilité, etc.
  • Connaître les supports (les plus connus) de publication des recherches en ergonomie

Public visé

Pré-requis
Le pré-requis strict est l’UE ERG105

Compétences visées

  • Savoir réaliser une lecture critique d’article scientifique
  • Etre capable d’utiliser des données de la recherche pour répondre aux demandes / appel d’offres

Contenu
Introduction

Connaissance du métier de la recherche et du champs francophone

Analyse critique de textes fondateurs de la discipline

Construction d'un point de vue à partir des connaissances de la discipline

Travaux pratiques pour la construction d’un dossier de réponse à un appel d’offre

Participation au séminaire « La Fabrique de l’ergonomie »

Présentations de dossiers

Modalités d’évaluation
Examen écrit noté 10/20 avec des questions sur les textes analysés en cours
Dossier à rendre noté 10/20.

Equipe pédagogique parisienne

  • Catherine Delgoulet, Professeure Cnam

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).


ERG215 -Intervenir en ergonomie: formes, modalités et visées d'action

Volume horaire et crédits
60 h ; 6 crédits

Objectifs pédagogiques
Acquérir une maîtrise des concepts mobilisés en ergonomie cognitive et organisationnelle

Public visé
Les auditeurs du Master d'Ergonomie, ainsi que toute personne intéressée par les dimensions cognitives des activités de travail tant individuelles que collectives : développement des compétences, fiabilité humaine et organisationnelle, travail collectif et communication (ingénieurs, organisateurs, qualiticiens, fiabilistes, représentants du personnel, médecins du travail ou infirmières, etc.). 

Pré-requis
Pour les auditeurs suivant le cursus, les prérequis stricts sont ERG105 et ERG132. 

Compétences visées
Le cours concerne des thématiques qui relèvent de l'ergonomie cognitive et organisationnelle : charge et stress, développement des compétences et apprentissage dans l'action, fiabilité humaine et fiabilité organisationnelle, coopération et communication, ergonomie des situations de service, modèles en conception des systèmes socio-techniques. A l'issue de cet enseignement, les auditeurs doivent être capables d'identifier les modèles pertinents permettant de comprendre les situations d'activité étudiées et de définir des stratégies d'action appropriées.

Contenu

Cours

  • Compétences, formation et apprentissage
  • Charge de travail et stress
  • Fiabillité humaine et organisationnelle
  • Travail collectif et coopération
  • Ergonomie des situations de service
  • Outils et instruments

Enseignements dirigés
Les enseignements dirigés portent sur l'analyse de textes scientifiques du domaine.

Modalités d’évaluation
L’examen comporte :

  • deux questions de cours
  • une question sur les textes vus en ED 

Equipe pédagogique parisienne

  • Tahar Hakim Benchekroun,

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).

Modalités nationales
A Paris, cet UE est ouverte au deuxième semestre


ERG220 - Concevoir en ergonomie : modèles et outils

Volume horaire et crédits
47h, 4 crédits

Objectifs pédagogiques
L’objectif de cet enseignement est de former à la mise en œuvre de la démarche ergonomique en conception de situations de travail. La spécificité de certaines démarches de conception (architecturale, organisationnelle, industrielle…) est abordée en ERG226. Ces deux enseignements sont donc complémentaires.

Pré-requis
ERG135, ERG136 (possible en parallèle), ERG146 (possible en parallèle).

Public visé
Cet enseignement est destiné à un public de futurs ergonomes ou d’ergonomes praticiens. Il est également ouvert aux acteurs de la santé et de la prévention au travail, et aux « concepteurs » désireux de mieux appréhender les principes de la conduite de projet et de la démarche ergonomique en conception. Il nécessite néanmoins de maîtriser les principes de l’analyse ergonomique du travail.

Compétences visées
D’un point de vue théorique, l’enseignement vise à apporter des connaissances :

  • sur les activités et processus de conception ;
  • les concepts théoriques et principes qui sous-tendent la démarche ergonomique en conception .

D’un point de vue opérationnel, chaque étape de la démarche sera travaillée de manière pratique.

Contenu
Les cours magistraux d’une durée de 3h portent sur :

  • la conduite de projet et la démarche ergonomique en conception
  • l’apport de connaissances sur les activités et processus de conception
  • chacune des principales étapes de la démarche ergonomique de conception :
    • Mise en place de la démarche et enrichissement des enjeux de la conception
    • Analyses dans les situations de références et leurs issues pour la conception
    • Mise en place des simulations et production de connaissances la future situation de travail.
    • Formalisation d’exigences pour la conception

Les travaux pratiques sont organisés en 3 ateliers reprenant les trois étapes de la démarche ergonomique en conception. Chaque atelier comporte quatre séances de 3h30 chacune.

  • Atelier « De l’analyse des enjeux à la proposition d’intervention ergonomique » 
    L’objectif de cet atelier est de travailler l’enrichissement des enjeux de la conception et la mise en place de la démarche à partir de l’analyse d’un cas réel (réponse à appel d’offres). Il devra aboutir à la rédaction d’une proposition d’intervention.
  • Atelier « Simulation » 
    L’objectif de cet atelier est de mettre en place un dispositif de simulation de l’activité future sur la base d’un cas réel et d’aboutir à la formalisation des exigences du projet. Cette mise en œuvre implique :
    • La génération de scénarios à partir du repérage de situations d’actions caractéristiques à partir de l’analyse du travail en situation de référence ;
    • La fabrication du support de simulation (maquette) ;
    • La proposition de scénarios de prescription (aménagements sur maquette)
    • L’animation de la simulation ;
    • La formalisation des exigences à transmettre aux concepteurs suite aux simulations.
  • Atelier « Formalisation des exigences et cahiers des charges » L’objectif de cet atelier est de former à la conception d’un cahier des charges ergonomiques.

Un bilan réflexif de l’unité d’enseignement sera réalisé lors de la dernière séance.

Modalités d’évaluation
Examen sur table portant sur une analyse de cas et comptes-rendus en groupes pour chaque atelier de travaux pratiques. Des annales seront distribuées.

L’UE est validée si l’auditeur/trice remplit l’ensemble des conditions suivantes:

  • a une note supérieure ou égale à 10 à l’examen
  • rend l’ensemble des comptes-rendus et obtient une note moyenne pour ces comptes-rendus supérieure ou égale à 10/20
  • est présent aux séances de travaux pratiques. Toute absence non justifiée se traduira par une pénalisation sur la note finale du compte rendu associé.

Equipe pédagogique parisienne

  • Flore Barcellini, Maître de conférences, responsable pédagogique

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au premier semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG226 -Concevoir en ergonomie : conduite de projets

Volume horaire et crédits
46h, 4 crédits

Objectifs pédagogiques
L’objectif de cet enseignement est de former à la mise en œuvre de la démarche ergonomique en conception dans le cadre de projets de conception spécifiques (architecturaux, organisationnels, industriels, de formation ou de maintien dans l’emploi). Cet enseignement nécessite de maîtriser la démarche générale d’ergonomie et de conception de situations de travail (ERG220), ainsi que l’analyse ergonomique du travail.

Pré-requis
ERG135-136, ERG146, ERG220 (en parallèle accepté)

Public visé
Cet enseignement est destiné à un public de futurs ergonomes ou d’ergonomes praticiens. Il est également ouvert aux acteurs de la santé et de la prévention au travail, et aux « concepteurs » désireux de mieux appréhender les principes de la conduite de projet et de la démarche ergonomique en conception. Il nécessite néanmoins de maîtriser les principes de l’analyse ergonomique du travail.

Compétences visées
D’un point de vue théorique, l’enseignement vise à apporter des connaissances :

  • La conduite de projet ;
  • Les spécificités de la conduite de projets architecturaux, organisationnels, industriels, de formation ou de maintien dans l’emploi et liés aux situations industrielles.

D’un point de vue opérationnel, chaque type de projet sera travaillé en séance de travaux pratiques.

Contenu
Un cours magistral d’une durée de 3h porte sur l’apport de connaissances générale sur la conduite de projets et la place que peut y occuper l’ergonomie.

L’enseignement est ensuite organisé en 4 ateliers comportant chacun un cours magistral introductif et deux séances de travaux pratiques.

Modalités d’évaluation
Session de juin : compte-rendu ou évaluation oral en groupes (3 maximum) pour chaque atelier de travaux pratiques.

Pour valider la session de juin, tous les comptes rendus doivent être rendus. Les comptes rendus sont attendus 3 semaines après le dernier TP de l’atelier concerné. Plus aucun compte rendu ne sera accepté après la date limite fixée par l'enseignant responsable.

La note finale est la moyenne des notes obtenues à l’oral et aux comptes-rendus.

Session de rattrapage éventuelle (septembre) : cette session sera composée d’un examen sur table et d’un rendu individuel (le jour de l’examen) correspondant à l’ensemble des ateliers des TPs

Equipe pédagogique parisienne

  • Flore Barcellini, Maître de conférences, responsable pédagogique

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).

Cet enseignement est également ouvert en formation continue.


ERG227 - Innover et concevoir des produits et services

Volume horaire et crédits
40h; 4 crédits

Objectifs pédagogiques
L’exercice du métier d’ergonome ne cesse de se diversifier et on observe une forte demande d’interventions en conception et innovation qui concerne les technologies numériques dans leurs différentes formes (applications, logiciels, objets connectés, intelligence artificielle, robotique). En outre, la forte demande en innovation et conception des technologies numériques soulève des questions, par exemple : quelles nouvelles classes de problèmes posées pour l’ergonomie? Comment peut-elle y répondre ? Dans ce contexte, cette UE vise à permettre aux auditeurs d’apprendre et de pratiquer les connaissances et les méthodes principales relatives à l’innovation et la conception de produits et services, en particulier numériques, sachant qu’une partie importante de ces connaissances et méthodes est applicable à d’autres de produits qui ne sont pas nécessairement numériques (par exemple, des moyens de transport). Le positionnement de cette UE n’est pas de former des spécialistes des interfaces numériques ou du design de produits, mais de : 

  1. faire en sorte que le cursus présente la diversité des pratiques des ergonomes dans les contextes d’innovations technologiques et numériques ;
  2. développer les capacités des auditeurs à être acteur dans l’innovation et la conception ;
  3. situer les concepts et les méthodes de conception par rapport à la démarche ergonomique (analyse de l’activité, analyse du travail, intervention, etc.) ;
  4. permettre aux auditeurs d’acquérir des connaissances sur les pratiques d’innovation et de conception afin de savoir se situer et d’agir en tant qu’ergonome dans ces projets ;
  5. leur permettre de comprendre les nouvelles formes d’organisation dans le travail liées aux nouvelles technologies numériques ;
  6. permettre aux ergonomes diplômés au Cnam de postuler sur des emplois dans le domaine de l’innovation et de la conception des produits et des services.

Cette UE vient renforcer le master sur le volet « intervention dans l’innovation/conception de technologies numériques ». Jusqu’à présent, dans la maquette actuelle, les heures d’enseignement consacrées à ce thème était très limitées au regard de ce qui est nécessaire en termes de volume horaire pour permettre aux auditeurs d’acquérir des connaissances plus solides et plus riches dans ce domaine. Par ce renforcement, ils seront ainsi plus en mesure de pouvoir intervenir dans des projets de conception ou d’innovation technologique. 

Pré-requis
ERG136, ERG146, UAER07 et ERG220 (en parallèle possible) 

Public visé

Compétences visées
Cette UE vise à permettre aux auditeurs d’apprendre et de pratiquer les connaissances et les méthodes principales relatives à l’innovation et la conception de produits et services, en particulier numériques, sachant qu’une partie importante de ces connaissances et méthodes est applicable à d’autres types de produits. Ces connaissances et méthodes permettront aux auditeurs de pouvoir :

  • contribuer à la conception en définissant les besoins utilisateurs, les fonctions nécessaires/utiles, les contextes d’usage, les enjeux en termes d’activité et d’organisation du travail, les usages futurs (à travers des scénarios d’usage ou la simulation) ; 
  • évaluer des produits ou services (du point de vue de l’usage, de l’utilisabilité, de l’utilité, des conséquences organisationnelles ou sur l’activité des utilisateurs).

Ces connaissances permettront aux auditeurs de pouvoir dialoguer plus facilement avec les autres acteurs qui sont habituellement impliqués dans la conception (ingénieurs, informaticiens, designers, etc.)

Grâce à ces connaissances, les auditeurs seront ainsi en mesure de pouvoir intervenir dans des contextes d’innovation ou de conception de produits ou de services numériques. Elles complèteront ainsi les compétences acquises par les auditeurs dans les autres domaines d’intervention qui sont enseignés dans les autres UE.

Contenu
Avant de présenter les thèmes qui seront abordés, il est important de noter que leur enseignement s’articulera constamment autour des principes suivants :

  • l’activité (de l’utilisateur(s), l’opérateur(s)) doit toujours être au cœur de la conception et l’innovation ;
  • la conception ou l’innovation ne se limite jamais aux produits ou aux services, elle peut aussi concerner des aspects situationnels plus larges telle que l’organisation qu’il importe de toujours de prendre en compte ;
  • la finalité de la conception et de l’innovation ne doit donc jamais être le produit ou le service lui-même mais la ou les situations qu’elles visent, c’est-à-dire : pour quelle activité, pour quel acteur (utilisateur(s), opérateur(s)), et dans quel contexte d’usage (social, culturel, organisationnel).

Chaque thème sera ainsi replacé par rapport aux démarches d’analyse et d’intervention ergonomiques.

Thèmes qui seront traités :

1. Théories et concepts fondamentaux relatifs à l’interaction Humain-Machine (HCI)

  • Histoire du développement du HCI en lien avec l’ergonomie
  • interface utilisateur, interaction, utilisabilité/utilité, affordance, expérience utilisateur.
  • évolutions technologiques (informatique ubiquitaire, objets connectés, Intelligence Artificielle, Robotique, Quantified self (dispositifs de mesure de soi), domotique, usine 4.0, …) ; questions enjeux ergonomiques soulevés par ces évolutions.
  • dimensions affectives et émotionnelles de l’usage/interaction-humain machine
  • spécificités des problématiques d’interaction humain machine et de conception selon les situations d’usage : situations de travail, usages dans la vie quotidienne (situations domestiques, etc.), grand public, situations de handicap, théories de l’innovation

2. Méthodes de conception

Il s’agit ici de permettre aux étudiants de connaître les méthodes principales qui sont utilisés dans des projets d’innovation/conception de produits numériques pour des situations d’usage au travail ou dans la vie quotidienne. Ces méthodes sont particulièrement utiles pour : analyser l’existant, élaborer les besoins des utilisateurs, définir les contextes d’usages, 

  • Conception centrée utilisateur : analyse de l’existant (activités, caractéristiques des utilisateurs potentiels, contexte d’usages, contexte organisationnel, …), élaboration des besoins utilisateurs, démarche de conception itérative, construction des fonctionnalités du système, implication des utilisateurs dans la conception.  
  • Design thinking et idéation
  • Conception collective, multi-expertise
  • Benchmark
  • Méthodes participatives (co-design, implication des utilisateurs)
  • Conception basée sur les scénarios (Scenario based-design)
  • Persona
  • Cas d’usage (Use case)
  • Story boarding
  • Maquettage (papier, « physique », numérique, Wireframes)
  • Place de l’analyse de l’activité dans ces méthodes

Modalités d’évaluation
Cette UE sera constituée de cours et d’un « atelier TP » dont l’objectif est de permettre aux auditeurs de dérouler un projet d’innovation/conception pour mettre en pratique de manière active et collective les connaissances et méthodes apprises dans les cours. Le projet se déroulera sur plusieurs semaines, entrecoupées de moments avec l’enseignant pour faire le point sur les étapes précédentes et définir les étapes suivantes.

Principe de l’atelier :

  • Travail en sous-groupe (3 à 5 auditeurs)
  • Faire concevoir un produit ou un service, en aboutissant à une « maquette » testable (test ou simulation).
  • Atelier distribué sur le temps total de l’UE (pas regroupé à la fin)
  • Dans la production, il est attendu une partie sur l’analyse de l’activité et une autre sur l’évaluation de la réalisation. 

Equipe pédagogique parisienne

  • Moustafa Zouinar, Professeur associé

Modalités parisiennes
A Paris, cette UE est ouverte au second semestre de l'année universitaire (voir planning).


ERG245 - Intervenir en ergonomie
UA2116 - Mémoire

Volume horaire et crédits
L’UE ERG245 s’appuie sur le travail d’intervention sur le terrain réalisé dans l’UA2116. L’UE ERG245 et l’UA2116 sont indissociables et doivent obligatoirement être suivies la même année. L’ensemble UE+UA couvre une année pleine, d’octobre de l’année n à septembre de l’année n+1.

L’UE245 représente 120h de cours méthodologiques et d’encadrement des interventions ; 12 crédits.

L’UA2116 demande un investissement significatif sur le terrain ; 16 crédits.

Objectifs pédagogiques
Développer par la pratique, une posture d’intervenant chez les auditeurs sur différents types de demande et de projets de conception. Déployer une méthodologie d'intervention basée sur l'analyse du travail et de l'activité en situation réelle, simulée ou de référence. Construire des diagnostics d’activité et élaborer des actions concrètes de transformation/conception des situations de travail concernées. Construire une démarche d'intervention socialement située mobilisant l’ensemble des acteurs concernés et intégrant leur différents enjeux et demandes.

Public visé
Cette UE et l’UA associée s’adressent aux élèves en dernière année de Master d’ergonomie. Certains candidats présentant un dossier témoignant d’une solide formation en ergonomie pourront être admis à s’inscrire (dans ce cas, la seule obtention de l’UE et de l’UA associée n’attribue pas le diplôme).

Pré-requis
Pré-requis stricts : ERG136 ; ERG145 ; UA2114
ERG220, ERG226 et ERG215, s’ils n’ont pas été obtenus, doivent être suivis en parallèle la même année que ERG245.
Cet enseignement est soumis à agrément.

Compétences visées
Développer des compétences d’intervenant en ergonomie dans différents secteurs d’activité et sur différentes problématiques de transformation et de conception.

  • Compétence à inscrire l’intervention dans un dispositif de type conduite de projet
  • Être en mesure de faire évoluer les demandes et les projets de conception et de les inscrire dans le champ de l’ergonomie.
  • Être en mesure de situer l’intervention dans les différents enjeux de l’entreprise, d’analyser le travail, d’élaborer des diagnostics, de proposer des actions de transformation/conception et d’accompagner le changement.
  • Être en mesure de mobiliser différents acteurs concernés par l’intervention et de faciliter leur appropriation de la démarche et de ses résultats
  • Être en mesure de déployer une démarche démonstrative et argumentée
  • Etre en mesure d’élaborer des documents écrits et des présentations orales à l’adresse des différents interlocuteurs de l’intervention
  • Etre en mesure de mobiliser les connaissances scientifiques et méthodologiques pertinentes au regard du périmètre de l’intervention
  • Etre en mesure de déployer une démarche réflexive sur sa propre pratique

Contenu pédagogique
Deux types de séances :

  • Des exposés sur les différentes étapes de la démarche méthodologique, sur les techniques et les moyens d'analyse et d'objectivation, sur la diffusion des résultats et des orientations de transformation pour les différents interlocuteurs de l'entreprise.
  • Un encadrement des interventions menées par les étudiants sous forme de groupe de suivi et d'ateliers.

Il s'agit pour les auditeurs de :

  • Réaliser une analyse stratégique d'une demande d’intervention sur des projets de transformation ou de conception et inscrire l'intervention dans les enjeux de l'entreprise.
  • Définir le périmètre du problème soulevé par la demande d'intervention et formuler des hypothèses sur les activités réelles ou simulées.
  • Mettre en place des méthodes et outils d'observation, de verbalisation et de traitement et d’analyse des observables et données recueillis.
  • Construire un diagnostic d'activité qui décrit et explique les activités observées et qui ouvre sur des perspectives d’actions concrètes de transformation ou de conception.
  • Partager, discuter et valider les résultats dans une perspective de transformation/conception des situations de travail concernées. 

Un important travail personnel est nécessaire pour mener l’intervention, en dehors des heures de présence aux enseignements.

Modalités d’évaluation
L’évaluation porte sur le processus d’apprentissage de l’auditeur tout au long de l’année et sur son implication effective aux différentes séances et ateliers. Elle porte également sur le positionnement professionnel de l’auditeur dans la conduite de l’intervention et sur sa capacité à mener des réflexions sur sa pratique.
Deux rapports intermédiaires relatifs à l’état d’avancement de l’intervention sont exigés en février et en juin.
Le rapport final est remis en septembre et donne lieu à soutenance.

Equipe pédagogique parisienne

  • Flore Barcellini, Professeure, responsable pédagogique
  • Tahar Hakim Benchekroun, Maître de conférences, responsable pédagogique

Modalités parisiennes
ERG245 est ouvert à Paris sur l’ensemble de l’année, sous forme d’une série de journées (voir planning).

Modalités nationales
Enseignement nécessairement en présentiel.


ERG256 -Produire des connaissances en ergonomie et en rendre
compte 2 : les questions vives de l'ergonomie (et du travail)

Volume horaire et crédits
40h répartis en séminaire thématique et travaux de groupe, 2 crédits.

Cet enseignement vise au développement de compétences professionnelles liées à la pratique réflexive d’intervention sur le travail, à partir d’apports visant la compréhension de l’épistémologie de la discipline et la place du travail dans un environnement plus global.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre, débattre, construire un point de vue sur le travail, l’emploi, les conditions de travail, à partir d’interventions de différents acteurs, ergonomes ou non, praticiens ou chercheurs.
  • Développer une pratique réflexive sur la portée des actions qui peuvent être menées sur le terrain.

Public visé 
Cet enseignement est destiné aux auditeurs en fin de formation à l'ergonomie au Cnam et à tout public intéressé par une réflexion épistémologique sur l’approche ergonomique : médecins du travail, responsables des méthodes, ingénieurs, techniciens, ergothérapeutes, préventeurs, membres des CHSCT, délégués syndicaux, représentants du personnel, formateurs.

Pré-requis
Pour les auditeurs du master d’ergonomie : ensemble des UE du M1
Cet enseignement est soumis à agrément.

Compétences visées

  • Construire une approche ergonomique de problématiques relatives au travail.
  • Appréhender les enjeux micro, méso, macro du travail et de ses évolutions
  • Identifier et s’inscrire dans les réseaux professionnels de la discipline
  • Maîtriser les outils de recherche bibliographique : Savoir faire appel à la littérature pertinente, française ou internationale, aux bases de données et aux sites pertinents.

Contenu
L'enseignement est structuré en deux modalités :

  • des séminaires thématiques faisant intervenir des acteurs de différents horizons et pratiques professionnelles [CM – 3 séances] + 1 séance collective d’analyse du séminaire [ED/TD – 1 séance]
  • des enseignements [CM – 3 séances]
    • introduction à la philosophie du travail
    • introduction à l’épistémologie
    • ergologie et ergonomie

Modalités d’évaluation
Présentation orale d’une réflexion personnelle, structurée à partir d’une analyse de la littérature croisée aux débats issus des séminaires et enseignements, sur la pratique de l’ergonomie.

Equipe pédagogique parisienne

  • Willy Buchmann, Maître de conférences, responsable pédagogique

Modalités parisiennes
ERG256 est ouvert à Paris sur l’ensemble de l’année, sous forme d’une série de journées (voir planning).